Série non-fiction par Mickaël Grall

Si vous voulez en savoir plus sur Rocambole, petit tour d’horizon sur cet article.

Genre : Non-fiction, Vie de femme, Jeu d’échecs

Durée : 7 épisodes (série terminée)

Pitch : Derrière Le Jeu de la Dame sur Netflix et son héroïne Beth Harmon, il y a une histoire vraie : celle de Judit Polgár, la plus grande joueuse d’échecs de l’histoire. Découvrez comment cette jeune hongroise est devenue, en seulement quelques années, la reine incontestée des échiquiers.
Avec une préface de Maxime Vachier-Lagrave, grand-maître classé dans le top5 mondial depuis 2016 et meilleur joueur d’échecs français de tous les temps.


Nouveau venu dans l’équipe des auteur.rices Rocambole, Mickaël Grall nous livre un petit bijou avec La dame du jeu, une série surfant avec brio sur le succès du Jeu de la dame sur Netflix.
Le premier chapitre est une préface du maître d’échecs Maxime Vachier-Lagrave (MVL pour les intimes), ce qui ne gâche absolument rien, vous vous en doutez^^

On découvre l’histoire de Judit Polgár, la joueuse hongroise qui a inspiré la série Netflix. Autant vous dire que c’est fascinant. Le père Polgár a tout fait pour que ses trois filles deviennent des joueuses d’échecs talentueuses, à l’époque où la Hongrie faisait encore partie de l’URSS.
Les résultats sont là : les trois sœurs sont géniales. Mais Judit, elle, est un diamant brut. On a des frissons en découvrant cette petite fille qui colle des raclées au vieux joueurs de Budapest. On jubile lorsque, adolescente, elle découvre le circuit pro et se met à voler de succès en succès. La vieille garde plie devant Judit et la joueuse ne s’arrêtera pas là.

Une série à avaler d’une traite tellement c’est bon et bien écrit. Seule la fin est un peu frustrante à mon goût, mais Mickaël possède une plume qui met parfaitement en valeur les performances de Judit et la tension qui émane de ses parties.
La préface est de grande qualité elle-aussi, preuve que Maxime Vachier-Lagrave (je ne suis pas assez intime pour le raccourci, notez-le bien) a du talent à l’écrit, en plus d’avoir du génie au jeu.

Bref, cette série fait partie de mes coups de cœur de ce début d’année 2021 et je vous la recommande chaudement, que vous aimiez les échecs ou pas.


0 commentaire

Laisser un commentaire