Série historique par Aurore Kaé

Si vous voulez en savoir plus sur Rocambole, petit tour d’horizon sur cet article.

Genre : Historique, vies de femmes

Durée : 6 épisodes (série terminée)

Pitch : Madeleine rêve de devenir médecin, mais tout s’y oppose, à commencer par son mari : en 1866, aucune femme ne peut prétendre à autre chose qu’être une épouse docile. Ce serait toutefois ignorer l’invincible volonté de la jeune femme.


Dans Graines de doctoresses, on retrouve l’autrice Aurore Kaé à la baguette et, cette fois, elle frotte à l’historique avec trois vies de femmes réunies en une seule série. Mission qu’elle accomplit avec brio.

On suit le parcours de plusieurs femmes : Madeleine Brès, Augusta Klumpke et Blanche Edwards. Toutes trois ont eu le même rêve : devenir médecin.
Elles sont des pionnières et vont bousculer l’ordre établi en intégrant la faculté de médecine de Paris. Entre les réticences des professeurs et les brimades de leurs camarades, leur lutte quotidienne va ouvrir la voie aux femmes du XXe siècle.

C’est une belle histoire qui nous est contée là (des belles histoires, devrais-je dire), à la fois difficile et inspirante.
La transition se fait parfaitement entre Madeleine et le duo Augusta/Blanche, comme un passage de flambeau d’une génération à la suivante.
Leur détermination, leurs doutes, la qualité de leur travail qui demande deux fois plus d’efforts pour être reconnue… Tout ça nous fait vibrer de bout en bout.
À l’opposé du spectre, on tremble de rage et de peur quand certains étudiants et professeurs se liguent contre elle ou pire, passent aux menaces. L’injustice est criante et laisse un sale goût dans la gorge.

Pour les curieux.ses d’histoire et de vies inspirantes, cette petite série vous mettra du baume au cœur.


0 commentaire

Laisser un commentaire