Série fantastique par Kelly Chevalier

Si vous voulez en savoir plus sur Rocambole, petit tour d’horizon sur cet article.

Genre : fantastique, post-apo

Durée : 9 épisodes pour la s1 (série en cours)

Pitch : Par tradition, j’ai été balancée dans la fosse. Comme tous les autres, je dois tuer un zombie. Les anciens disent que c’est pour notre bien, que ça prouve notre valeur. Moi, j’aimerais juste partie, avec mon frère, ou avec Lucie… Pour elle, je serais prête à tout. Même tuer.


Memento Mori, série écrite par l’autrice Kelly Chevalier, met en scène Kirina, une jeune femme vivant en milieu clos dans un village, en plein monde post-apocalyptique. Du classique, avec des zombies qui trainent dehors et de jolis discours de la part du pouvoir local pour inciter les gens à ne pas sortir et à bien respecter les lois.
On se retrouve avec des rituels chelous comme affronter un zombie dans une fosse pour symboliser le passage à l’âge adulte. Sympa.

Évidemment, Kirina, dont le frangin est déjà un rebelle, s’agace de ces règles idiotes et ce ce monde vide de sens.
C’est là tout le propos de Memento Mori : le pouvoir humain dans ces sociétés en vase clos et le rapport de celui-ci avec les habitants placés sous sa férule et inversement.

Entre les fatalistes qui se plient à une façon d’être qu’ils pensent inéluctable et celle qui ose penser différemment, ce sont deux mondes qui s’affrontent.
Heureusement, Kirina a un frère pour la soutenir ainsi qu’une femme qu’elle admire (et même plus^^) : Lucie.

La première saison de Memento Mori se concentre sur cette lutte qui va s’engager entre l’autorité du village et notre héroïne.
C’est efficace sur toute la ligne, les fans du genre s’y retrouveront forcément.


0 commentaire

Laisser un commentaire