Vu que je suis dedans jusqu’au cou^^, je pense qu’il est temps de vous parler des séries Rocambole que j’ai lues.
Mais avant de commencer, j’aimerais vous présenter clairement ce qu’est Rocambole.

Pourquoi j’y tiens ? Parce qu’honnêtement, à l’heure actuelle, il s’agit de mon gagne-pain principal. Mais aussi parce que ce sont les premiers professionnels à m’avoir fait confiance et ça, pour un auteur, ça compte forcément.

À l’été 2020, j’ai 3 séries (dont une écrite en collaboration avec l’autrice Anne Langlois) inscrites au catalogue, plus une quatrième en cours de rédaction. Sur la cinquantaine d’auteur.rices, eule mon amie Anne tient ce rythme alors je n’en suis pas peu fier^^. J’espère évidemment que l’appli Rocambole aura de belles années devant elle et que je pourrai vous régaler avec de nombreuses séries littéraires.

Rocambole : l’appli

Rocambole est une application de lecture pour mobiles disponible sur Apple et Androïd.
C’est également un éditeur qui cumule actuellement une cinquante d’auteur.rices pour produire un grand nombre de séries dans des genres littéraires très variés (pour l’instant, seules manquent à l’appel des séries pour les plus jeunes ; quant à la littérature érotique, elle est prévue pour les mois à venir).

Tou.tes les auteur.rices sont rémunérés à la série grâce à l’abonnement mensuel (oui, c’est frustrant de payer mais sans ça des artistes comme moi seraient encore plus pauvres qu’ils ne le sont déjà^^’ alors ce n’est pas si mal).
L’abonnement est équivalent à un livre de poche par mois (6.99€) pour plus de soixante séries disponibles à l’été 2020 (avec au minimum une de plus toutes les semaines). Il existe également un abonnement à l’année pour bien moins cher (l’équivalent de 3.30€ par mois).

La page d’accueil de l’appli

Lire sur mobile : une expérience vraiment différente du papier ?

Évidemment, la lecture sur mobiles ça sonne sans doute comme une hérésie aux yeux d’une majorité d’entre vous. Moi le premier, je voue un culte au Dieu papier.

Mais pour avoir forcément testé l’appli (je lis mes collègues avec plaisir et par curiosité), le confort de lecture est bel et bien présent : mode nuit, police et taille de police modifiables, vous ne vous abîmerez pas les yeux, je vous le promets.

Ensuite, l’appli ne cherche pas à remplacer les livres mais à vous faire lire lorsque vous vous ennuyez. Au lieu d’aller sur les réseaux sociaux, profitez d’une salle d’attente ou d’un trajet en métro pour lire une série Rocambole.

À droite, ma configuration de lecture, zoom faible et mode nuit / À gauche, mode jour et zoom plus important

Des séries littéraires

Rocambole vous propose des séries littéraires. Qu’est-ce que c’est concrètement ? Est-ce si différent d’un roman ?

En fait, le principe s’appuie sur celui du roman-feuilleton de la fin du XIXe siècle. Le but est de donner constamment envie au lecteur de lire l’épisode suivant pour découvrir ce qui va arriver aux personnages.

Pour cela, les séries littéraires de Rocambole sont moins contemplatives que peut l’être un roman. De même, il est plus difficile d’intégrer des flashbacks.
Une série littéraire se compose d’épisodes dont la structure interne se suffit à elle-même niveau émotions (il se passe forcément des choses importantes dans l’épisode) et qui se termine idéalement par un cliffhanger.

On ne va pas se mentir, toutes les séries présentent au catalogue n’obéissent pas à des schémas narratifs identiques. Mais généralement, vous trouverez les ingrédients qui rendent ce format si addictif (dans le bon sens^^).

Les séries sont également aussi diverses dans leurs tailles que dans leurs genres. Vous trouverez des séries longues découpées en plusieurs saisons (mention spéciale à Chevalier Larouille et ses 3 saisons d’une trentaine d’épisodes, avec deux futures saisons à venir^^) et d’autres bien plus courtes.

Page de série : 4e de couverture, temps de lecture, genre littéraire, nombre de saisons et liste des épisodes

Le mot de la fin

Pour moi, Rocambole est une formidable opportunité, d’autant que j’aime varier les genres littéraires (ça me permet de garder une énergie positive entre chaque projet^^).

J’aime plutôt bosser sur des formats courts et la série littéraire est un exercice à part entière qui est assez grisant une fois qu’on a pris le coup (d’ailleurs si vous souhaitez postuler, je vous conseille vivement d’écrire un projet neuf, spécialement fait pour la série littéraire, et de ne pas essayer de découper un de vos projets de roman).

Pour vous, lecteur.rices, c’est sans doute une façon de lire assez inédite mais, encore une fois, n’aillez pas peur. Le confort de lecture est (et je dis ça objectivement, étant lecteur papier avant tout) bel et bien présent (en tous cas, le mode nuit me plaît vraiment) et, élément essentiel, il y a beaucoup de bonnes séries sur l’appli et ce chiffre ne fera qu’augmenter au fil du temps.

Alors pour le prix d’un livre de poche par mois (ou moitié moins, si vous prenez l’abonnement annuel), vous avez accès à un rapport qualité (et quantité)/prix assez imbattable.
De plus, 6 séries sont disponibles gratuitement pour découvrir l’appli. Alors, pas d’excuses, foncez ! 😉

PS : Oui, je vends mon bout de gras mais j’espère l’avoir fait objectivement. Tout le monde ne va pas aimer l’appli, ou soit parce que la lecture mobile constitue un blocage insurmontable, ou soit parce que le format plus court et plus dynamique n’est pas votre tasse de thé. Mais de nombreux.ses auteur.rices méritent vraiment d’être découvert.es et les séries gratuites vous permettront de vous faire une idée.

Catégories : NewsRocambole

1 commentaire

Laufeust, review du blog : Chevalier Larouille · 24 novembre 2020 à 10 h 53 min

[…] Si vous voulez en savoir plus sur Rocambole, petit tour d’horizon sur cet article. […]

Laisser un commentaire