Série fantastique par Ana Kori

Si vous voulez en savoir plus sur Rocambole, petit tour d’horizon sur cet article.

Genre : Fantastique, anticipation

Durée : 2 saisons : 9 épisodes pour la s1, 22 pour la s2 (série en cours)

Pitch : Plusieurs adolescents se réveillent au milieu d’une forêt plongée dans l’obscurité. Le problème, c’est qu’ils ne savent pas comment ils ont atterri là. Leur seule lumière dans la nuit : un réverbère qui se conduit d’une façon étrange…


Run est une série fantastique écrite par l’autrice Ana Kori, avec 2 saisons qui sont évidemment liées mais au style très différent.

La saison 1, plus courte, nous fait suivre plusieurs adolescents alors qu’ils se réveillent au beau milieu d’une inquiétante forêt, à peine éclairée par la lueur d’un réverbère (oui, un réverbère dans les bois, hé, c’est du fantastique !).

C’est une saison initiatique dans le sens où les personnages vont devoir donner le meilleur d’eux-mêmes pour survivre dans ce lieu qui les dépasse. Cela pourra en déconcerter certain.es et c’est le but. Les curieux.ses seront ravi.es tout comme les amateur.rices d’énigmes.

Mais je ne peux pas vous en dire plus. Cette première saison, vous allez devoir vous y plonger vous-même et aller découvrir la raison de cette exploration au cœur des ténèbres.

Celles et ceux qui ne veulent pas subir le léger spoil qui va suivre peuvent arrêter ici et aller lire la série 😉

La saison 2 nous projette dans l’après, alors que certaines personnes ont des réactions ultra violentes et qu’il est impossible de les raisonner. Oui, vous l’aurez compris, on parle ici de virus et de zombies !

Cette saison a ça de génial que le covid n’existait pas quand elle a été rédigée. Hors, les difficultés rencontrées par les différents personnages que l’on suit ainsi que les réactions gouvernementales face à la pandémie sont délectables.
C’est vraiment, à mes yeux, la grande force de cette seconde saison. C’est du zombie (du début d’infestation néanmoins) classique mais vu sous un jour un peu différent. Loin de se focaliser une énième fois sur le véritable visage de l’humanité en temps de crise, on suit le mécanisme impitoyable et glaçant de la machine gouvernementale.

Chaque trajectoire de personnage est unique et intéressante. On a les tripes de plus en plus serrées au fur et à mesure que l’histoire avance.
Alors oui, vous le voyez, les scénarios des deux saisons semblent très différents, pourtant ils sont liés. Et profondément. Pour savoir comment, je vous invite à aller lire Run sur l’appli Rocambole de ce pas^^


0 commentaire

Laisser un commentaire